Sélectionner une page

Comment changer de job sans changer de boite ?

 

Vous avez l’impression que vous stagnez: votre job vous ennuie, vous stresse trop ou tout simplement ne vous apporte plus la satisfaction que vous aviez lorsque vous avez commencé… voire même pire – vous réveiller le matin pour aller au travail est devenu une vraie corvée qui vous donne des sueurs froides ?

Ce sont les signes évidents d’un malaise et de votre besoin urgent de changer de job ! Vous le savez peut-être déjà, mais vous avez peur de changer de boite pour ne pas vous trouver à la rue… Eh bien, il est possible de changer de job sans changer de boite. Voici quelques pistes…

Trouver les jobs disponibles

Les jobs dans une boite ne sont pas figés dans le temps. Les ressources humaines sont des données variables qui changent – viennent, partent, vont à la retraite, sont licenciées, et aussi… changent de job. Vous pouvez faire partie de cette dernière catégorie, mais avant de franchir le pas, encore faut-il apprendre quels sont les jobs disponibles dans votre boite. Plus votre boite est grande, plus vous aurez de chances de trouver chaussure à votre pied. Mais même si vous êtes salarié/e d’une petite PME; il ne faut pas croire que vous n’avez aucune chance de changer de job… Car, il y a toujours une solution à chaque problème et il suffit souvent de la chercher pour la trouver. C’est aussi simple que cela, mais la nature humaine a souvent tendance à compliquer les choses plus que nécessaire…

Commencez donc par investiguer dans votre boite quels sont les postes disponibles ou ceux susceptibles de se libérer dans un futur proche : départs, mutations, promotions, retraites, etc. Parlez avec vos collègues, posez des questions et même demandez un rendez-vous à votre Directeur des Ressources Humaines (DRH) s’il y en a un dans votre entreprise. Il (elle) est le mieux placé(e) pour connaître l’organigramme de l’entreprise et les mouvements de personnel. Vous pouvez lui expliquer votre situation – pas que vous en avez marre de votre job, bien entendu, mais que vous avez envie d’évoluer, d’apprendre des choses nouvelles, de relever de nouveaux défis…

Se former au job choisi

Lorsque vous avez identifié le job ou le poste que vous visez, il est important de vous donner le plus de chances pour l’obtenir. Il faut montrer plus que de l’intérêt, s’impliquer activement dans la formation qui vous rendra opérationnel(lle) aussi rapidement que possible. Mais aussi prendre contact et établir une bonne relation avec la personne qui occupe le poste qui va se libérer. Vous comprendrez non seulement plus facilement votre mission, mais vous pourrez profiter de son expérience et de ses connaissances pour apprendre plus vite votre nouveau job. Cela est possible, bien évidemment dans le cas où il s’agit d’un poste qui existe et non pas d’un qui sera créé. S’il s’agit d’un poste nouveau, il faut préparer votre discours pour convaincre le DRH, voire même la hiérarchie ou le responsable du département que vous visez.

 

Inventer son job dans la boîte

Si aucun poste n’est disponible dans votre job, ne pensez pas que tout est perdu. Il y a encore une chance que vous puissiez changer de job. Toute entreprise a pour objectif d’augmenter son chiffre d’affaires, sa rentabilité, sa clientèle. Par conséquent, si vous êtes capable d’inventer un job qui répond à ces objectifs et apporte une augmentation significative du chiffre d’affaires en finançant le job que vous allez proposer, alors vous avez de grandes chances d’obtenir gain de cause, surtout si vous préparez un vrai business plan pour convaincre vos chefs.